Donate

la FMMF

La Fondation Fergusson et le Centre Muriel McQueen Fergusson

L’histoire du Centre débute au même moment que la création de la Fondation Fergusson en 1985. L’objectif de la Fondation était d’amasser des fonds et d’aider les victimes de violence familiale par le financement de refuges, de programmes spéciaux et de projets d’éducation publique. Les membres de la Fondation ayant travaillé pour amasser des sommes destinées aux programmes de protection des victimes, la nécessité d’adopter une démarche proactive pour prévenir de nouveaux cas de violence familiale devenait évidente. Par nécessité envers la prévention a surgi l’idée d’un centre de recherches voué à l’étude collaborative de ces enjeux.

La Fondation Fergusson a créé un fonds de dotation de 2,5 millions de dollars pour appuyer les activités du centre de recherches. Le fonds de dotation débuta en 1987. Une proposition a été présentée à l’Université du Nouveau-Brunswick en 1989 et le Conseil de la Faculté des lettres a adopté une motion en mars 1990 visant la création de la FMMF à la Faculté des lettres.

Puis un partenariat constitué de l’Université du Nouveau-Brunswick et de la Fondation a soumis une proposition de financement au gouvernement fédéral. La proposition de financement d’un centre pour la recherche sur la violence familiale à l’UNB faisait partie des cinq propositions semblables autorisées pour la création de centres au Canada. Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) et Santé Canada ont remis annuellement à chaque centre une somme de 100 000 $ pendant cinq ans. De plus, le Centre Muriel McQueen Fergusson a reçu une subvention annuelle de 25 000 $ pendant cinq années du ministère de la Santé et des Services communautaires provincial.

Le CMMF dont le nom est le même que la marraine de la Fondation se nomme le Centre Muriel McQueen Fergusson pour la recherche sur la violence familiale (CMMF). Muriel McQueen Fergusson, première femme oratrice du Sénat canadien, a fait du lobbying pour la justice sociale des femmes et des familles canadiennes et pour le système d’aide sociale lequel est souvent considéré de nos jours comme acquis.

Il existe aujourd’hui sept centres pour la recherche au Canada dont voici la liste :

  • Le Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF) dont les bureaux sont situés à l’Université de Montréal et à l’Université Laval
  • Le Centre for Research on Violence against Women and Children à l’Université Western en Ontario
  • Le FREDA Centre for Research on Violence against Women and Children, une collaboration conjointe d’étudiants de l’Université Simon-Fraser et de l’Université de la Colombie-Britannique
  • RESOLVE (Research and Education for Solutions to Violence and Abuse) Manitoba à l’Université du Manitoba
  • RESOLVE Alberta à l’Université de Calgary
  • RESOLVE Saskatchewan à l’Université de Régina

Visitez le site Web du Centre à l’adresse : http://www.unb.ca/fredericton/arts/centres/mmfc/