Donate

Mois de la prévention de la violence familiale

Novembre est le mois de la prévention de la violence familiale

Le premier ministre Brian Gallant paraphe une déclaration faisant de novembre le mois de la prévention de la violence familiale au Nouveau-Brunswick. La violence familiale est un enjeu social de taille qui n’exerce aucune discrimination; elle touche nos enfants, nos amis et nos collègues et se déroule souvent derrière des portes closes. À partir de la gauche : Rebecca Francis de la Fondation Fergusson, la ministre du Développement social Cathy Rogers, M. Gallant, Noreen Bonnell, présidente de la Fondation Fergusson et Tim McCluskey, vice-président de la Fondation Fergusson. 

« Nous devons unir nos forces pour stopper la violence faite aux femmes, » déclare le premier ministre Brian Gallant. « Alors que nous collaborons pour éliminer la violence envers les femmes, notre gouvernement poursuit ses efforts avec ses partenaires communautaires tels la Fondation Fergusson pour aider ceux qui vivent les répercussions de la violence familiale. »

La présidente de la Fondation Fergusson, Noreen Bonnell, admet que « La violence familiale demeure un problème de société grave au Nouveau-Brunswick, dans notre pays et dans le monde. Cette déclaration du premier ministre Brian Gallant souligne l’importance de renseigner, de sensibiliser et d’agir envers l’élimination de la violence familiale et d’être en harmonie avec la mission de la Fondation Fergusson. Trop souvent, la violence familiale qui touche les femmes, les enfants, les hommes et les ainés d’une même famille ou la violence d’un partenaire intime continue de passer sous silence, d’être justifiée et(ou) non signalée par les victimes ou les observateurs. Le mois de la prévention de la violence familiale au Nouveau-Brunswick lance un appel à chacun de nous afin de modifier pour le mieux nos habitudes. Travaillons ensemble et passons le message au sujet de ce mois spécial et au-delà : la réalité et les effets de la violence familiale nous ont vraiment frappés. »

La ministre responsable du Développement social, Cathy Rogers, a participé à la signature de la Déclaration qui admet le travail de tous les acteurs qui sont préoccupés par la prévention de la violence familiale. La ministre Rogers déclare que « La violence faite aux femmes est un dossier grave qui comporte des répercussions à court et à long terme pour les victimes, leurs familles et toute la société.  Notre gouvernement apprécie l’engagement de la Fondation Fergusson à poursuivre son travail afin de favoriser les programmes éducatifs et l’aide aux familles qui sont victimes de violence. » Elle ajoute : « Le gouvernement doit aussi s’engager à éliminer la violence familiale.  Nous collaborons étroitement avec les partenaires de la collectivité pour garantir la sécurité de tous les résidents. »

la déclaration en PDF